Nouveau label E+ C-

Le label E+ C- va t-il remplacer la réglementation thermique 2012?

Effectivement à terme et même dès l’année prochaine cette réglementation sera effective pour toutes nouvelles constructions. Aujourd’hui ce label est en expérimentation, il a pour mission d’évaluer l’adéquation entre les ambitions, les coûts et la maîtrise technique des premières réalisations qui lui seront soumises. Cela permettra d’apprécier la faisabilité technique et la soutenabilité économique, pour dans une seconde étape calibrer les exigences de la future réglementation. Elle reste sur la base du volontariat.

graphe-E+C-

Quelles sont les nouveautés du label E+ C-?

Tout d’abord, toutes les exigences de la réglementation thermique 2012 restent applicables (Bbios, CEP, TIC). Mais on va y ajouter le bilan Bepos qui sera constitué de quatre niveaux de performance et le bilan carbone qui lui en sera constitué de deux. Pour attester de ce label, il sera nécessaire de faire intervenir un organisme certificateur parmi les cinq conventionnés :
Certivéa, Prestataire, Céquami, Cerqual, Promotelec Services.

Le grand changement vient du bilan Bepos et surtout de bilan carbone ou nous allons prendre en compte le cycle de vie des matériaux de construction pour l’habitation.

Mais tout d’abord qu’est ce que le bilan Bepos ?

Le bilan Bepos signifie bâtiment à énergie positive. En gros, c’est la différence d’énergie primaire entre la quantité d’énergie consommée du bâtiment non renouvelable et la quantité d’énergie renouvelable produite ou consommée par le bâtiment.
(Les énergies renouvelables ou de récupération sont celles définies par l’article R.712-1 du code de l’énergie.

Le but de ce bilan est de valoriser le recours aux énergies renouvelables ou de récupération, cela peut être le cas si votre ville possède un réseau de chaleur par géothermie. Il permettra également de valoriser une meilleure gestion de l’énergie. Le but à thermes sera de rendre une habitation totalement autonome.

Bilan BEPOS

Nous allons revenir sur les différents niveaux d’énergie que compose ce nouveau label E+C-, mais voici un petit exemple des exigences du Bepos pour la zone climatique H2B ce qui correspond au sud-ouest de la France. Il est facile de constater qu’il ne s’agit plus des mêmes références que la réglementation thermique 2012, car nous avons pris en considération tous les usages internes comme le sèche-linge, le four…

Bepos

Quels sont les changements entre la RT2012 et la RT2020?

Bbio

Le Bbio ne change pas et reste identique à la RT2012. Pour rappel, le Bbios est le besoin bioclimatique conventionnel en énergie d’un bâtiment pour le chauffage, le refroidissement et l’éclairage artificiel. Il est caractérisé par le coefficient noté Brio exprimé en nombre de points qui est déterminé conformément à la méthode utilisée pour la réglementation thermique applicable aux bâtiments neufs (méthode Th-BCE).

Cep

Le Cep qui est la consommation conventionnelle d’énergie d’un bâtiment pour le chauffage, le refroidissement, la production d’eau chaude sanitaire, l’éclairage artificiel des locaux, les auxiliaires de chauffage, de refroidissement, d’eau chaude sanitaire et de ventilation déduction faite de la production locale d’électricité. Elle est exprimée en kWh/(m2.an) d’énergie primaire. Elle sera améliorée de 5% pour la catégorie E1, de 10% pour la E2 et de 20% pour la E3. Quant à la catégorie E4, le Bepos devra être nul.

La Tic

Le confort thermique d’été constitue un élément important de la qualité globale d’usage des bâtiments, des secteurs résidentiel ou tertiaire. Par continuité avec la RT2005 et la RT2012, la Tic (Température Intérieure Conventionnelle) est l’indicateur réglementaire (RT 2012). Elle est associée au calcul de nouveaux indicateurs notamment un indicateur évaluant l’inconfort en été et exprimé en valeur absolue, la Dies (durée d’inconfort d’été statistique). La Dies s’appuie sur les notions de confort adaptatif et de pourcentage d’insatisfaits et s’exprime en heures.

Quelles sont les quatre nivaux de repères pour l’énergie?

Les habitations seront classifiées en quatre niveaux d’énergie différents. De la plus performante à la moins performante. L’on pourra dire qu’une maison est de type E2C1. Donc elle est dans la catégorie d’énergie 2 et dans la catégorie de carbone 1. Alors quels sont ces différents niveaux d’énergie?

nouveau label E+ C-